Les inscriptions cumulatives en universités

Depuis la rentrée 2015, les étudiants de CPGE ont pour obligation de s’inscrire en parallèle à l’université. 

Depuis la rentrée 2018, il est nécessaire de payer la CVEC (contribution à la vie étudiante et de campus) pour pouvoir s’inscrire à l’université.
 
L’inscription est importante pour tous les élèves : elle permet
  • aux élèves échouant au concours ou quittant la prépa en cours ou fin de 1° année de rejoindre l’université ;
  • aux élèves réussissant intégrant une école de s’inscrire à l’université directement en L3 ou M1 ;
  • à tous de bénéficier de leur statut d’étudiant : ressources médicales et sociales, ressources documentaires (bibliothèques des universités…), possibilité d’obtenir des stages.

Le lycée Louis le Grand a signé un certain nombre de conventions avec des universités parisiennes ou de proche banlieue : Paris I, Paris III, Paris IV, Paris V, Paris VI, Paris VII et Paris X Nanterre.

Vous trouverez la liste des conventions ici : http://louislegrand.org/index.php/renseignements-articlesmenu-30/les-classes-prratoires-articlesmenu-42/conventions-avec-les-universites

 

A la sortie de LLG, comment cela marche  ?

Le lycée a validé le parcours de l’élève de CPGE en attribuant (ou pas) 60 ECTS (http://ec.europa.eu/education/ects/users-guide/index_fr.htm) par année de formation. En fin de chaque année, il est délivré à chaque élève de CPGE, par le lycée LLG, son attestation individualisée du parcours de formation. 

Chaque convention passée avec chacune des universités partenaires de LLG, pour chacun des départements desdites universités, précise le mode d’équivalence entre son parcours et celui de LLG. 

Voici deux exemples concernant Paris I :

 

UFR 02 ECONOMIE

 

Cl. Prépa Situation de l’élève Crédits

automatt

validés

Crédits éventueltvalidés sur proposition du conseil de classe ou obtenus par succès aux épreuves Equivalence

partielle (< 60 ECTS par an)

totale (= 60 ECTS par an)

Kh B/L 1ère année non admis en 2e 48 Microéconomie : Marché et coordination (4 ECTS)

Histoire économique contemporaine (3 ECTS)

Mathématiques (5 ECTS)

L1 d’Economie
1ère année admis en 2e 60   L1 d’Economie
2e année non admissible ou sous-admissible 110 Statistiques 2 (5 ECTS)

Microéconomie (5 ECTS)

L2 d’Economie
sous-admissible ENS,

admissible ENS,

admis ENS

120   L2 d’Economie
Khûbe

sous-admissible ENS,

admissible ENS,

admis ENS

120   Inscription en M1 avec

obligation d’études en L3

ou

Inscription en L3 bi-disciplinaire

PrépHEC 1ère  année non admis en 2e 48 Microéconomie : Marché et coordination (4 ECTS)

Histoire économique contemporaine (3 ECTS)

Mathématiques (5 ECTS)

L1 d’Economie
  1ère année admis en 2e 60   L1 d’Economie
  2e année non admissible ou sous-admissible 110 Statistiques 2 (5 ECTS)

Microéconomie (5 ECTS)

L2 d’Economie
  Admissible parisienne ou admis 6 premières 120   L2 d’Economie

 

 

UFR 10 PHILOSOPHIE

 

Cl. Prépa Situation de l’élève Crédits

automatt

validés

Crédits éventueltvalidés sur proposition du conseil de classe ou obtenus par succès aux épreuves Equivalence

partielle (< 60 ECTS par an)

totale (= 60 ECTS par an)

Kh

A/L

B/L

LSH

1ère année non admis en 2e ≤ 60 Suivant dossier L1 de Philosophie, admission possible en L2 avec éventueltobligation d’études de L1
1ère année admis en 2e 60 Si proposition du conseil de classe L1 de Philosophie
2e année non admissible ≥ 60

≤ 120

Suivant dossier L2 de Philosophie, admission possible en L3 avec éventueltobligation d’études de L2
2ème année spécialité Philosophie, admis en Khûbe 120 Si proposition du conseil de classe L2 de Philosophie
2ème année, toutes spécialités,

admissible ENS,

admis ENS

120   L2 de Philosophie
Khûbe autres spécialités

 

≥ 120

≤ 180

  L3 de Philosophie, admission possible en M1 avec éventueltobligation d’études de L3
  Khûbe spécialité Philosophie

 

180 Si proposition du conseil de classe L3 de Philosophie

 

On peut voir que le nombre de points ECTS validés par telle ou telle UFR varie …

D’une manière générale, on peut dire que :

  • la première année complète vaut 60 points
  • la seconde année complète vaut 60 points si l’élève est admissible à l’une des grandes écoles
  • la troisième année complète vaut 60 points pour les littéraires (le programme change) mais n’est pas prise en compte pour les scientifiques (le programme est inchangé lorsque l’on khûbe)